BackBackMenuCloseFecharPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Pro vie Danse

Ouverture en Novembre 2019 d'une Ecole de danse et thérapie par le mouvement

About the project

Nous ouvrons en Novembre 2019 un centre de danse et atelier du mouvement dans le cœur de Bayonne.

Nous voulons que ce lieu soit un lieu de recherche sur le mouvement pour la santé, une école de danse à deux et plus largement un véritable lieu culturel avec des soirées animées par des orchestres, des expositions de peintures et photos…

Nous avons trouvé un lieu très chaleureux sur un axe très accessible avec un grand parking privatif, il s’agit d’un espace avec une belle énergie, une âme !

Nous y donnerons des cours collectifs de danse à deux, des cours particuliers, des séances de thérapie par le mouvement, des ateliers participatifs concernant le mouvement avec des professionnels de la santé et du mouvement.

Enfin nous y organiserons des soirées dansantes, de véritables bal populaires !

What are the funds for?

Le financement doit me permettre :

- La mise en conformité de l'électricité

- L'installation de sanitaires, déplacement des canalisations d'eau 

- La pose d'une parquet

- Du matériel pour les soirées ( tables, chaises...)

- La commission de 8 % pour Ulule.

 

Un surplus de financement nous permettrait de faire venir des artistes pour exposer leurs oeuvres sur les murs du centre, d'organiser des vernissages. Nous pourrions aussi inviter des musiciens pour animer des soirées. 

Et peut-être même des équipements comme des miroirs pour les cours de danse, et l'améliroation de l'extérieur. 

About the project owner

  • Les porteurs du projet

Joël
 

 

A l’âge de 21 ans j’ai basculé du monde du Rugby à celui de la danse !

J’ai fait une formation très complète incluant l’histoire de la danse, tous les répertoires et les styles de danse mais aussi des connaissances d'anatomie, de musique, la maîtrise de l’écriture du mouvement …. pendant 10 années.

Puis mon travail a été une longue période de recherche alors que j’enseignais les danses à deux dans différentes écoles que j’ai ouvertes.

Pendant 30 ans j’ai vu des transformations étonnantes chez mes élèves. Je me suis éloigné de l’aspect spectacle et compétition de la danse pour rencontrer l’essence de cet art.

Je sais aujourd’hui que danser nécessite un travail sur le placement du corps (comme on accorde son instrument).

C'est pour cela que j'ai enrichi mon enseignement de la technique Alexander qui apporte  un bien-être pour la danse à deux et pour la vie quotidienne.

Ainsi ce mouvement, juste et musical, apporte à l’individu un mieux être dans son corps, ses relations, sa créativité, son autonomie, sa liberté !

 

 

Véronique

 

Je suis médecin homéopathe et micro-nutritionniste depuis 10 ans.

La médecine que je pratique est à la fois une approche globale de l’individu dans son corps et son environnement et une approche individualisée des dysfonctionnements.

J’ai souvent constaté que l’activité physique excessive, sans conscience ou une trop grande sédentarité sont des facteurs importants de maladie.

J’ai à titre personnel cherché les activités physiques les plus respectueuses de l’ensemble des besoins des humains. 

J’ai toujours aimé danser mais étant d’une nature autonome et libre, m’enfermer dans des pas de base et des chorégraphies a toujours été un problème pour moi.

J’ai rencontré Joël qui m’a enseigné le mouvement eutonique, le solfège corporel et le langage musico-corporel, puis avec un corps « ré accordé » j’ai découvert que l’apprentissage du Tango argentin pouvait être ludique, facile et extrêmement guérisseur.

Aujourd’hui je pense que cet enseignement du mouvement est une clé fondamentale pour la guérison profonde.

Je m’associe avec une grande joie à ce projet d’ouverture d’un centre de danse « d’un nouveau genre » pour travailler à la guérison.

 

  • Une de nos réalisations

 

 

  • Nos fidèles

Derrière nous une équipe de danseurs fidèles élèves de Joël qui ont vu cette transformation dans leur corps !

Marina (fidèle et brillante partenaire de danse de Joël depuis plus de 20 ans), Joëlle, Régine, Philippe, Etienne, Gilles, Dominique, Olivier… qui ont fait ce travail « en solo », Marie-Claire et Bernard, Isabelle et Richard, Magda et Jakes, Aline et Jean Michel, Anne et Stephane… qui ont vécu cela en couple.

 Cette équipe est prête à poursuivre l’aventure dans un nouveau cadre et à communiquer avec toute personne curieuse.

Témoignage de Marina 

 

J’ai rencontré Joël Echarri en 1997, en accompagnant une amie qui voulait apprendre le rock.

Je pensais rester au maximum 6 mois, le temps pour elle de se faire des amis et ainsi de ne plus avoir besoin de moi.

22 ans plus tard je suis toujours là.

Je suis quelqu’un d’introverti. A travers son enseignement j’ai découvert que la danse à deux était avant tout un dialogue entre deux personnes sur un air de musique. Ce qui m’a permis de sortir de ma bulle.

Joël est un quelqu’un de très passionné et perfectionniste. En perpétuelle évolution il rend ses cours aussi intéressants qu’au premier jour. Même si cela m’oblige parfois à sortir de ma zone de confort.

Merci pour tout.

Abrazo MARINA

 

Témoignage de Marie Claire


L’enseignement de Joël Echarri m’apporte une meilleure connaissance de mon corps, de la manière dont je me tiens et dont je me déplace. Il m’apporte surtout une prise de conscience de sensations qui m’étaient jusque là quasiment inconnues, de tensions que je ne percevais pas, mais aussi de performances dont je ne me croyais pas capable. Je me découvre un corps encore jeune et, il y a 20 ans, je n’aurais jamais imaginé que je pourrais danser comme je le fais maintenant à 70 ans: à savoir beaucoup mieux qu’à l’époque….
Mais l'essentiel que nous apporte Joël réside dans la formation minutieuse qu’il nous donne pour aborder la danse à deux: on découvre la richesse et la finesse du dialogue entre les corps. Il faut apprendre à percevoir les messages parfois infimes envoyés par le partenaire pour ensuite y répondre avec la même délicatesse. La découverte majeure c’est que c’est un langage du corps tout entier et pas uniquement un guidage des bras, comme on a tendance à le faire spontanément, et c’est ce qui en fait toute la richesse.
C’est la raison pour laquelle son enseignement va bien au delà d’un apprentissage du tango: c’est une école de la prise de conscience du corps, de ses capacités et de ses possibilités de communiquer avec son partenaire dans la danse mais aussi dans la vie.
 

Témoignage de Anne et Stéphane 

Nous sommes un couple, la cinquantaine. Nous recherchions un cours régulier de danse tango pour avoir une activité ensemble et partager ce plaisir de la danse avec d'autres. Nous avons essayé des cours proposés par différents prestataires. Le cours collectif proposé par Joël Echarri nous a particulièrement plu pour deux raisons principales :

Pédagogique : La pédagogie est centrée sur le ressenti de chacun et l'analyse permanente des différentes postures. Cette approche rigoureuse a pour conséquence une autonomie plus lente mais une adaptation certainement facilitée au changement de partenaires pour aller, à terme, vers une liberté d'expression de chacun. Les explications anatomiques et psychologiques sur les mouvements aident à mieux les ressentir et à progresser.

Humaine : Joël Echarri a à cœur dans son enseignement de ne pas focaliser sur le seul aspect technique; les relations humaines, sensorielles entre les participants, la connaissance des autres, l'extériorisation de la pratique par la participation à des soirées sont autant d'attentions qui donnent aux cours collectifs une autre dimension, sociale, émotionnelle et conviviale.

Témoignage de Gilles 

Il y a quelques temps de cela j'ai découvert le tango argentin en poussant, au hasard, la porte de l'école de danse de Joël ECHARRI... et je remercie le hasard !

L'enseignement de Joël n'est pas basé sur l'apprentissage de figures stéréotypées, mais sur une recherche de la corporalité de chacun, de sa faculté à se mouvoir dans l'espace et à laisser libre cours à sa créativité.

Cette approche du tango dans laquelle, grâce à la qualité de la connexion, un dialogue permanent s'instaure entre les deux danseurs, me permet d'exprimer pleinement les émotions procurées par cette musique si particulière.

Témoignage d'Etienne 
Bonjour.
Je me permettrai de faire quelques remarques sur le travail entrepris avec Joël ECHARRI.
 
Après mon accident de la route et ma rééducation qui a duré plus de 6 ans pour me permettre de retrouver une faible mais certaine autonomie de la marche, j’ai rencontré par hasard ce professeur de danse qui m’a fait travailler la marche dans une dynamique corporelle pour exiger un équilibre propice à des progrès durables. Et j’ai pu envisager des activités sportives telles que le tir à l’arc et le Tango argentin.
 
Depuis ce temps-là, chaque année je le rencontre à nouveau dans le cadre de cours de Tango argentin où son exigence sur la tenue, l’équilibre, la dynamique musculaire me permet d’éloigner le spectre du fauteuil roulant qu’a diagnostiqué le Chef de neurochirurgie du CHU de Lille en 2007.
 

Témoignage de Joëlle

Un jour, j'ai décidé d'apprendre le rock'n roll alors que je n'avais jamais dansé de ma vie !

Et j'ai découvert :

=> mon corps avec ses tensions et ses défauts mais aussi ses capacités, l'écoute musicale, l'échange et le dialogue avec un partenaire et surtout le plaisir de Danser

=> Joël, un professeur rigoureux dans l'enseignement pour une plus grande liberté d'expression, un passionné par son travail, toujours à la recherche de connaissances et de techniques pour améliorer le bien être physique et psychique de chacun dans la danse mais aussi dans la vie quotidienne

=> le Tango Argentin, une danse exigeante mais très riche d'émotions et de sensations. Loin des clichés habituels et des figures apprises par cœur, j'essaye d'améliorer la tenue du corps, l'équilibre, mon autonomie et la liberté pour la recherche d'une danse à deux harmonieuse dans la douceur.

Aujourd'hui, des années plus tard, j'apprends toujours avec plaisir dans des cours sans cesse renouvelés et j'espère que cela durera encore longtemps.

 

Témoignage de Jeanne

Je danse le Tango Argentin depuis plus de 13 ans. Je me déplace beaucoup en France et à l’étranger pour le pratiquer : Buenos Aires (16 fois), Amsterdam, Copenhague, Madrid

 

J’ai rencontré Joël ECHARRI lors de sa venue à une milonga à Pompignac, près de Bordeaux, il y a 3 ans.
J’ai de suite remarqué son élégance dans la danse et sa compétence dans ce domaine .

J’ai donc eu très vite envie de travailler avec lui.

J’ai donc pris des cours particuliers avec Joël pendant 2 ans, faisant régulièrement le déplacement Bordeaux-Bayonne.

Joël m’a fait travailler essentiellement la tenue et a révolutionné complètement ma manière de danser

Je ne saurais jamais assez l’en remercier.

Je ne peux que conseiller un travail avec lui dans ses ateliers

 

Témoignage de Ximun

Joël ne m’a pas appris à danser. Il m’a enseigné l’écoute, l’harmonie et la joie d’être en corps. La musique, le jeu, l’échange sont la base de son art. Les pas, l’espace, les autres sont autant de possibles que Joël embrasse dans son enseignement. Tout est léger, tout est aventure quand on se laisse guider par sa tendresse et son exigence.

Témoignage d'Isabelle et Richard

 

Avant de connaître Joël ECHARRI, nous pratiquions le tango au même titre que le rock :

   - une danse à 2, avec des figures apprises par cœur et conduites plus ou moins musicalement.

Joël nous a fait découvrir une vraie danse de couple, qui était notre projet, d'abord.

En même temps, cette discipline nous a conduit à prendre conscience du maintien dans la mécanique de la danse, mais également son nécessaire prolongement dans la vie courante.  

Puis nous avons découvert l'esprit de la musicalité et par voie de conséquence, le fait qu'une tanda d'un interpète comme Pugliese ne se ressent pas dans la danse comme la musique de D'Arienzo ou de Di Sarli.

A ce titre, l'enseignement de Joël, c'est d'abord de la rigueur, du millimétrage pour parvenir à se libérer de la contrainte de la figure et savourer l'improvisation d'enchaînements le temps d'une tanda.

Enfin, cette discipline nous invite à entretenir une relation sociale, à travers le partage d'expériences, dans la convivialité de rencontres géographiquement et culturellement différentes.

Share Follow us